Archive for April 2010

Steve Potts   Leave a comment

I just found and uploaded a clip of the jazz solo which Steve Potts played for us during the Atelier Transversal. He’s playing two saxophones at once in this clip.

*          *          *          *

Je viens de trouver et de télécharger un vidéo-clip du solo de jazz que Steve Potts a joué pour nous pendant l’Atelier Transversal. Il joue de deux saxophones en même temps ici.

Steve Potts

Advertisements

Motorcycle race * Course de motos   Leave a comment

I watched a motorcycle race in the city center this Sunday. I was walking back home from the Sunday morning market and I saw that some of the roads were cordoned off and had barriers along them. In the afternoon, antique cars started pulling in and lining up on the side of the road, and then a couple dozen motorcycles arrived and pulled up on the other side. Next thing you know, there was a countdown, the motorcyclists hopped on their bikes and took off. The race lasted a couple of hours, and ran around a circuit in the city center. It was an exhibition rather than a high-stakes race, as most of the cycles were old models, and many of the riders had wives or kids riding with them. I had a lot of fun watching and photographing it.

*          *          *          *

J’ai vu une course de motos dimanche. Je retournais chez-moi après le marché de dimanche matin et j’ai vu que quelques routes était bouclé et qu’il y avait des barrières le long de ces routes. Dans l’après-midi, des voitures anciennes arrivaient et faisaient la queue au côté de la route, et puis deux douzaine motos sont arrivés et ont fait la queue à l’autre côté. Puis, il y a été un compte à rebours, les motocyclistes sont montés leurs bécanes et ont détalé. La course a duré deux heures, et le champ de courses traversait le centre de la ville. Il était un exposition et pas un course compétitive, comme la plupart des motos étaient anciennes et beaucoup des motocyclistes avaient une femme ou un enfant roulant avec eux. Je me suis bien amusé le regardant et photographiant.

Lining up.  *  Faisant la queue.

 

Allez! Allez! Allez!

 

River Tam versus Cordell Walker, Texas Ranger.   Leave a comment

This is an piece I’ve been working on for a while, finally got it finished. It’s a bit of fanart featuring River Tam and Cordell Walker.

Nobody can beat Chuck Norris. Nobody. Except, of course, Summer Glau.

*          *          *          *

Voici un œvre qui j’ai enfin fini après longtemps de travail. C’est un fanart représentant River Tam et Cordell Walker.

Personne peut pas vaincre Chuck Norris. Personne. Sauf, bien sûr, Summer Glau.

River Tam versus Cordell Walker

Zoo   Leave a comment

I took another trip the other day, to an animal park. Photos are here.

J’ai fait un autre voyage heir, sur un parc animalier. Des photos sont ici.

ponies  *  ponys

 

fallow deer  *  daims

 

tractor  *  tracteur

 

llamas  *  lamas

 

brown lemurs  *  Makis de Mayotte

 

Some animal names:  *  Quelques noms des animaux:

horse = le cheval 

goat = la chèvre

sheep = le mouton

bear = [le] ours

raccoon = le raton laveur (which literally means “washing rat”)

fallow deer = le daim

rabbit = le lapin 

frog = la grenouille

moose (American)/elk (British) = [le] élan (Europe)/[le] orignal (Amérique)

stork = la cigogne

owl = la chouette

wild boar = le sanglier

porcupine = le porc-épic

wolf = le loup

macaw = [le] ara

lemur = le maki/le lémurien

monkey = le singe

marmoset = [le] ouistiti

The wrath of Vulcan * La colère de Vulcain   Leave a comment

So by now I assume that you’ve all heard about the Icelandic volcano that went off a week ago, and about the cloud of ash that’s been covering European skies and grounding air traffic. I’ve been watching the sky this past week for any sight of this cloud, but it’s been nothing but blue skies the entire time. Right now, I do see a wisp of translucent white spread across the sky, which I suppose must be the cloud, but most of the sky is blue.

The danger to aircraft doesn’t come from a lack of visibility (planes fly through clouds all the time, after all) but from the fact that the ash can melt and form a glassy crust over the internal components of the engines. Fortunately, it looks as though the emission of ash is slowing down, and the restrictions on flight are starting to be lifted. But scientists are worried that the tremors from this eruption of Eyjafjallajökul (AY-uh-fyat-luh-YOE-kuutl, if you’re interested in trying to pronounce it) could set off an eruption of the nearby Katla volcano. If Katla goes off, the eruption would be ten times greater than the current one, and the fact that Katla lies under huge sheets of ice would mean an even more enormous cloud when that ice is vaporized. We’ll have to wait and see I guess, but I’m sure glad that my flight home isn’t until July.

*          *          *          *

À ce jour je suppose que vous tout avez entendu parler du volcan islandais qui est explosé il y a d’une semaine, et au sujet du nuage de la cendre qui avait couvert les cieux européens et avait fondu le trafic aérien. J’avais observé le ciel cette semaine passée pour n’importe quelle vue de ce nuage, mais il n’y a eu rien mais les cieux bleus le temps entier. En ce moment, je vois une volute de blanc translucide étalant à travers le ciel, que je suppose dois être le nuage, mais la plupart du ciel est bleu.

Le danger aux avions ne vient pas d’un manque de visibilité (les avions volent par des nuages toute l’heure, après tous) mais du fait que la cendre peut faire fondre et forme une croûte vitreuse au-dessus des composants internes des moteurs. Heureusement, il semble que l’émission de la cendre ralentit, et les restrictions au vol commencent à être levées. Mais des sceintifiques s’inquiètent que les tremblements de cette éruption d’Eyjafjallajökul (AY-uh-fyat-luh-YOE-kuutl, si vous voulez essayer de la prononcer) pourraient faire exploser une éruption du volcan voisin de Katla. Si Katla explose, l’éruption serait dix fois plus grande que la courante, parce que Katla se trouve sous les plaques énormes de glace il y aura un nuage bien plus énorme quand cette glace est vaporisée. Nous devrons rester dans l’expective je pense, mais je suis certainement heureux que mon vol de retour n’ait pas lieu jusqu’à juillet.

Haut Buisson & Ferté-Bernard   Leave a comment

I took a little day trip with some friends a couple days ago to Haut Buisson and the village of Ferté-Bernard. Haut Buisson is an old estate in the village of Cherré, near Le Mans. It’s all overgrown now, but being in ruins makes it that much more exciting to explore. It was acquired by Cardinal Richelieu (yes, the villain from The Three Musketeers, he was real) and became the domain of the Dukes of Richelieu. It was inherited by an American-born woman named Alice Heine after the death of her husband, the Duke of Richelieu, in 1880. Mme. Heine later married the Prince of Monaco and became the Princess of Monaco, and resided in the château during the last years of her life. After her death, the estate fell into a state of disrepair. In its current state, the château itself looks quite a bit like a haunted house.

*          *          *          *

J’ai pris à un petit excursion pour la journée avec quelques amis il y a quelques jours à Haut Buisson et le village de Ferté-Bernard. Haut Buisson est un vieux domaine dans le village de Cherré, près du Mans. Il est entièrement envahi maintenant, mais être dans les ruines le fait que beaucoup plus passionnant pour l’explorer. Il a été acquis par Cardinal Richelieu (oui, le méchant de Les trois mousquetaires, il était vrai) et est devenu le domaine des Ducs de Richelieu. Il a été hérité par un femme né en Amérique baptisé Alice Heine après la mort de son mari, duc de Richelieu, en 1880. Mme. Heine plus tard a épousé le prince du Monaco et est devenue la princesse du Monaco, et résidait dans le château pendant les dernières années de sa vie. Après sa mort, le domaine est tombé dans un état de délabrement. Dans son état actuel, le château lui-même ressemble tout à fait un peu à une maison hantée.

Charly, Elfie, Adèle

 

Château de Haut Buisson

 

Haute Buisson estate * domaine du Haut Buisson

 

We also visited the medieval town of Ferté-Bernard. It’s a very neat place to explore; there’s a medieval city gate, lots of old buildings and gardens, and an array of canals which crisscross the city, for which it’s known as the Venice of the West. There’s also a legend of a quilled dragon called the Peluda which terrorized the town during the middle ages.

*          *          *          *

Nous avons également visité la ville médiévale de Ferté-Bernard. C’est un endroit très amusement à explorer; il y a une porte de ville médiévale, un bon nombre de vieux bâtiments et jardins, et une rangée de canaux qui entrecroisent la ville, pour laquelle on le connaît comme Venise de l’Ouest. Il y a aussi une légende d’un dragon en piquant appelé le Peluda qui a terrorisé la ville pendant le Moyen Âge.

A canal, a garden, and the city gate.  The roofed structure at the water’s edge is a lavoir, a public place for washing clothes. * Un canal, un jardain, un lavoir et la porte de ville.

 

Adèle, Charly, Elfie

 

More pretty pictures here   *   Plus des jollies photos ici

Atelier Transversalle – Le Souffle   Leave a comment

So, we’ve just wrapped up our four-week Atelier Transversalle, and now I’ll get around to telling you what it was all about. Basically, it was an interdisciplinary seminar with workshops which all revolved around the theme of “breath,” “le souffle,” in some way. At the end of the A.T. each student presented a project based on the theme of breath and on what they’d learned during the course of the seminar.

First of all, it’s important to understand that in French, “souffle” means “breath,” but not just in the sense of respiration. It’s also used to refer to the spirit and the soul and even the winds, the same way the word “heart” refers to a person’s emotional core as well as to their cardiac muscle. Our seminar on the “souffle” therefore focused on topics based on the physical act of breathing as well as on the emotional and spiritual “breath” of the individual, particularly the artist, and on the winds.

We had lectures from a sailor on the maritime winds and sailing, on the planetary mechanics of the winds, on breath in performance poetry, and on breath in the films of Jean-Luc Godard.  The American jazz performer Steve Potts gave a talk on the role of breath in playing an instrument, and we got to hear an amazing saxophone solo he put on for us. At one point he played an alto sax and a soprano sax at the same time. It was pretty spectacular.  We also had a lecture and workshop on harmonic singing, which is a type of singing in which the singer creates a second, harmonic pitch together with the main pitch.  You get a similar drone effect from instruments like the digeridoo, the sitar, and the bagpipes. I’d seen some Tuvan throat singers perform once at the American Folk Festival in Bangor, and it was one of the neatest things I’d ever seen. You can see some traditional Tuvan throat singing here – check it out, it’s amazing. We spent some time learning to sing like that ourselves, although I don’t think we sounded nearly as awesome as that guy. We spent one day working with compressed air, making art. I experimented with spray paint (you can see my efforts below).

For my project, I looked into some of the more interesting facts about breath, and then made a sort of an illustrated guide explaining them. It was supposed to be something more along the lines of a expositional, exploratory comic, but it didn’t quite turn out that way. Actually, it wasn’t a very good project. The thing I made was nice in itself, but wasn’t really creative. It was just sort of a pedestrian account of some facts about breath. I think my main problem was that I didn’t really get any feedback until it was too late, because whenever I tried to explain it to anyone, the language barrier kept them from understanding what I was talking about, so I had to just assure them that it would make sense in the end. And it did make sense, but it was a pretty mediocre piece of art. Which brings me to the second problem that I had, which is the fact that I didn’t have the guts to do something really awesome. I’m very creative, but I always try to play it safe, and that’s not necessarily a good thing in art. Actually, that’s not ever a good thing in art. The piece itself isn’t half bad, though, and I learned a bunch of neat stuff about breath and respiration. You can see it along with the translation in French below.

*          *          *          *

Ainsi, nous vennons juste de finir l’Atelier Transversalle, et maintenant je l’expliquerai. Grosso modo, c’était un séminaire avec des ateliers tous concernant le thème du «souffle» d’une certaine manière.  À la fin de l’A.T. chaque étudiant a présenté un projet fondé sur le thème du souffle et sur ce qu’il avait appris pendant le séminaire.

Tout d’abord, il est important de comprendre cela en français, le mot «souffle» se réfère pas simplement à la respiration, comme le mot «breath» fait en anglais. Il est également employé pour se rapporter à l’esprit et l’âme et même les vents comme le coeur de mot se rapporte au noyau émotif d’une personne aussi bien qu’à leur muscle cardiaque. Par conséquent, notre conférence sur le souffle s’est concentrée sur des matières basées sur l’acte physique de la respiration aussi bien que sur le «souffle» émotif et spirituel de l’individu, en particulier l’artiste, et sur les vents.

Il y a été un conférence sur les vents et la navigation maritimes d’un marin, sur les mécanismes planétaires des vents, sur le souffle dans la poésie performance, et sur le souffle dans les films de Jean-Luc Godard. L’exécutant de jazz américain Steve Potts a présenté un exposé sur le rôle du souffle en jouant un instrument, et nous avons entendu un solo étonnant de saxophone qu’il a mis dessus pour nous. À un point il a joué un saxo d’alto et un saxo de soprano en même temps. Il était assez spectaculaire. Il y a été une conférence et un atelier sur le chant harmonique, qui est un type de chant dans ce que le chanteur crée un deuxième, ton harmonique ainsi que le ton principal. Il y a un effet de bourdon semblable des instruments comme le digeridoo, le sitar, et les cornemuses. J’avais entendu des chanteurs diphoniques touvains une fois au Festival Folk Américain à Bangor, et c’était l’une des choses les plus ordonnées que j’avais jamais vues. Vous pouvez voir une certaine gorge touva traditionnelle chantant ici – regarde ça, il est étonnant. Nous avons passé des temps apprenant à chanter comme cela nous-mêmes, mais je ne pense pas que nous avons semblé presque aussi grandioses comme ce type. Nous avons passé un jour travaillant avec l’air comprimé, créant l’art. Moi, j’ai fait des essais avec une bombe aérosol (on peut voir mes efforts si-dessous).

Pour mon projet, j’ai regardé dans certains des faits plus intéressants sur le souffle, et ai puis fait une sorte d’un guide illustré les expliquant. On l’a censé être quelque chose davantage le long des lignes d’un comique expositional et exploratoire, mais il ne s’est pas tout à fait avéré de cette façon. En fait, ce n’était pas un projet très bon. La chose que j’ai faite était gentille en soi, mais n’était pas vraiment créatrice. C’était juste sorte d’un compte prosaïque de quelques faits sur le souffle. Je pense que mon problème principal était que je n’ai vraiment obtenu aucune rétroaction jusqu’à ce qu’il ait été trop tard, parce que toutes les fois que j’ai essayé de l’expliquer à n’importe qui, la barrière linguistique les a gardés de l’arrangement de ce que je parlais, ainsi j’ai dû juste les assurer qu’il semblerait raisonnable à la fin. Et il a semblé raisonnable, mais c’était un morceau d’art assez médiocre. Ce qui m’amène au deuxième problème que j’ai eu, qui est le fait que je n’ai pas vraiment eu le cran pour faire quelque chose vraiment impressionnante. Je suis très créateur, mais j’essaye toujours de le jouer coffre-fort, et ce n’est pas nécessairement une bonne chose dans l’art. En fait, ce n’est pas jamais une bonne chose dans l’art. L’œuvre lui-même n’est pas à complètement mauvais, bien que, et j’aie appris quelques choses intéressants au sujet de souffle et de respiration. Vous pouvez le voir avec la traduction en français ci-dessous.

painting with compressed air   *   dessiner avec l’air comprimé

 

my attempts at spray paint art  *  mes tentatives de créer des œuvres avec une bombe aérosol

 

my spray painting masterpiece – a self-portrait  *  mon chef-d’œuvre de la peinture aérosol – un autoportrait

my project  * mon projet:

Breath